Agenda

Saison 2021-2022 - spectacles

« Noire », Tania de Montaigne

GIRL POWER : du 7 au 21 janvier 2022
Durant 15 jours, l’espace Aragon proposera une programmation 100 % féminine : écrivaines, comédiennes, cinéastes, plasticiennes. Au programme ? de la musique, des performances originales, des débats, des rencontres et des découvertes autour des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Et tout cela dans la bonne humeur, bien sûr.

Théâtre
Durée : 65 min
Public : ados, adultes à partir de 15 ans

« Prenez une profonde inspiration, soufflez, et suivez ma voix, désormais, vous êtes noir, un noir de l'Alabama dans les années cinquante. Vous voici en Alabama, capitale : Montgomery. Regardez-vous, votre corps change, vous êtes dans la peau et l'âme de Claudette Colvin, jeune fille de quinze ans sans histoire. Depuis toujours, vous savez qu’être noir ne donne aucun droit mais beaucoup de devoirs… ».

Seulement, le 2 mars 1955, dans le bus de 14h30, Claudette Colvin refuse de céder son siège à un passager blanc. Malgré les menaces, elle reste assise. Jetée en prison, elle décide de plaider non coupable et d'attaquer la ville. Avant elle, personne n'avait osé et ce jour marque le début d'un itinéraire qui mènera Claudette Colvin de la lutte à l’oubli. Noire est l'histoire de cette héroïne de quinze ans, toujours vivante, et presque méconnue. Noire est le portrait d'une ville légendaire, où se croisent Martin Luther King, pasteur de vingt-six ans et Rosa Parks, couturière de quarante ans, pas encore Mère du mouvement des droits civiques. Noire, l’histoire méconnue de Claudette Colvin, est le récit d'un combat qui dure encore contre la violence raciste et l'arbitraire.

« L’histoire n’a pas retenu son nom ? Tania de Montaigne fait d’elle l’héroïne d’un spectacle. Ce n’est pas du théâtre, c’est mieux : un témoignage revenu du passé et qui donne vie aux invisibles. » Joelle Gayot, Télérama TT.

« Brillant et nécessaire
Prenant à la lettre la définition de la catharsis au théâtre, Stéphane Foenkinos en fait l'accompagnatrice parfaite pour tenter d'approcher, en essayant de se mettre dans sa peau, Claudette Colvin et au-delà, ressentir ne serait-ce qu'une fraction de seconde ce qui signifiait être noir dans les années 1950 à Montgomery, Alabama. »
Guillaume Lasserre, Mediapart

De et avec : Tania de Montaigne
Adaptation et mise en scène : Stéphane Foenkinos
Assistant mise en scène : Joseph Truflandier
Scénographie : Laurence Fontaine
Création lumières : Claire Choffel-Picelli
Création vidéo : Pierre-Alain Giraud
Voix additionnelles : Lola Prince et Stéphane Foenkinos

Production : 984 Productions – Arnaud Bertrand – Florence D’Azemar, Coréalisation Théâtre du Rond-Point, Coproduction et accueil en résidence EPCC Centre Dramatique National de Normandie-Rouen

photo©Giovanni Cittadini Cesi

Infos pratiques